Selon vous, vieillir rend-il moins créatif ?


- Par Hugo Dubé

Que signifie être créatif pour vous? Pour ma part, être créatif, c’est croire en nos rêves mêmes les plus fous. C’est avoir envie de repousser nos limites, relever de nouveaux défis, de trouver une solution à un problème, de changer le monde, faire évoluer ou réaliser quelque chose dans notre existence ou la vie en générale. Trop souvent, notre bonne volonté est freinée par de mauvaises habitudes, des situations contraignantes ou de nombreuses excuses inventées. Le but de cet article est de stimuler la puissance de l’imaginaire qui sommeille en chacun de nous, peu importe le nombre de bougies sur notre gâteau d’anniversaire.

 

Est-ce que notre élan créatif décline avec l’âge? Certains croient que notre imagination est au sommet durant la période de l’enfance. Que notre esprit est plus ouvert à de nouvelles possibilités et de nouvelles expériences. Pour d’autres, la période la plus fertile se situe entre 20 et 40 ans et qu’en vieillissant on perd nos illusions, nos rêves, nos aspirations. La passion s’effrite et a comme conséquence de limiter notre créativité. Vous, quelle est votre croyance créative?

 

La baisse de la créativité n’a rien à voir avec l’âge. Le plus grand ennemi, c’est la fameuse routine. Le manque de temps et la capacité d’attention dus aux responsabilités professionnelles, familiales et financières sans oublier, les contraintes sociales, culturelles de toutes sortes. Nos obligations finissent par nous étouffer et nous entrainent à accepter des emplois ou des situations monotones. On privilégie la sécurité au détriment de nos réels désirs, la motivation s’engourdit et on s’enferme dans un «encroûtement» quotidien où notre talent d’innovation peut être fortement paralysé, et même complètement atrophié.

 

Pourtant, les bonnes idées n’ont pas d’âge. Beethoven a composé la 9e symphonie alors qu’il avait 54 ans. À 74 ans, Albert Einstein a publié sa théorie de la physique unifiée. Michel-Ange a peint la chapelle Sixtine à 71 ans, Carl Jung a écrit des ouvrages majeurs alors qu’il avait plus de 80 ans... Le groupe rock les Rolling Stones dont la majorité des membres ont plus de 70 ans ont publié 24 albums studio, vendus plus de 400 millions d’albums dans le monde… Les exemples créatifs ne manquent pas autour de nous, mais croyez-moi, ce n’est pas en regardant les nouvelles de fin soirée que vous allez trouver les modèles les plus inspirants.

 

La créativité est la gymnastique de l’esprit. À tout âge, on doit l’entrainer et la fortifier. C’est une question d’attitude qui se cultive, se travaille et se développe. Le plus grand défi est de rester alerte, d’avoir une ouverture d’esprit, de garder sa capacité de s’émerveiller, qui est l’une des principales sources de la créativité, et d’être animé d’une curiosité insatiable, qui nous pousse à vouloir continuer d’apprendre, de comprendre et de savoir. Un autre élément essentiel pour nourrir notre esprit créatif est de s’amuser à combiner des idées existantes afin d’en produire de nouvelles. Laissons-nous surprendre!

 

Par où commencer? Plus simple que vous pensez. Le premier pas est d’observer et de reproduire. Trouvez-vous un modèle, étudiez-le, imitez sa méthodologie et appliquez sa recette à votre quête créative. Si vous êtes discipliné et persévérant dans votre démarche, votre esprit ouvrira des portes de possibilités plus rapidement que vous l’imaginez.

Selon le psychiatre et gérontologue américain Gene D Cohen, il est d’avis que notre expression créative se manifeste de différentes façons avec l’âge qu’il définit comme suit :

- La phase de réévaluation de la quarantaine: de 40 à 60 ans

L’expression créative se manifeste par une crise ou une quête à entreprendre. Cette phase stimule la réflexion et entraine une forte volonté de créer quelque chose de significatif.

- La phase de libération: de 60 à 70 ans

L’expression créative se résume en une seule phrase «Si je ne le fais pas maintenant, quand vais-je le faire?» À cet âge, les gens s’autorisent le droit à l’erreur. Ils ont acquis une bonne image d’eux-mêmes et se laissent peu influencer par la perception des autres. Cette attitude psychologique et émotive favorise l’expression créatrice par de nouvelles expériences, rendues possibles à la retraite.

- La phase «résumé» : 70 ans et plus

Durant cette période, la créativité s’exprime par le désir de comprendre l’histoire de sa vie et de transmettre en héritage la sagesse acquise. Autobiographies, philanthropie, bénévolat, implication communautaire en sont des manifestations caractéristiques.

- La phase «encore»: 80 ans et plus

L’expression créative comprend l’implication dans des activités communautaires ou personnelles pour laisser une impression forte et durable.

 

Nos ambitions ne sont pas les mêmes à 20, 40, 50, 60 ou 70 ans. Plus on avance en âge et plus le temps nous presse. Notre temps est limité tout le contraire de notre imaginaire ...

Toujours selon le Dr Cohen, il est faux de penser que le cerveau ne peut pas évoluer, et créer à un âge avancé. Encore faut-il s’entrainer à améliorer sa santé créative en pratiquant des activités physiques, en stimulant l’intellect et en augmentant ses liens sociaux.

Il faut renverser l’image négative que nous nous faisons de la vieillesse. Il faut changer la perception selon laquelle la vie devient banale. On n’a plus rien à apprendre, on n’a plus rien à offrir, on n’a plus d’avenir et on finit par se sentir inutile. Le savoir-faire de toute une vie ne s’efface pas et devient une source importante d’expertises à transmettre aux autres générations. Pour vieillir jeune, il faut rester actif et surtout garder notre coeur d’enfant, même à quatre-vingt-dix ans!

 

COHEN, Gene D. The Creative Age: Awakening Human Potentiel in the Second Half of Life. New York, Quille, 2000, 374 p. 0380800713

COHEN, Gene D. The Mature Mind: The Positive Power of the Aging Brain. New York, Basic Books, 2005, 232 p. 0465012043


Écrire commentaire

Commentaires : 2
  • #1

    Connie Avans (vendredi, 03 février 2017 19:52)


    It's appropriate time to make a few plans for the long run and it is time to be happy. I have read this submit and if I may I wish to recommend you some fascinating issues or tips. Perhaps you can write next articles regarding this article. I want to read more things about it!

  • #2

    Sophie Mccleskey (mardi, 07 février 2017 02:39)


    Ahaa, its good dialogue about this paragraph here at this weblog, I have read all that, so at this time me also commenting here.